Billets et pièces en euros

La rémunération

Quelle que soit ton activité, tu bénéficieras d’une rémunération identique à celle qui est accordée à tout travailleur exerçant les mêmes fonctions dans l’entreprise.

En tout état de cause, si tu es engagé pour une période au moins égale à un mois, ta rémunération ne pourra être inférieure au revenu minimum dont les montants repris dans le tableau ci-dessous varient selon l’âge (montants applicables depuis le 1er janvier 2014).

Age de l’étudiant : Salaire mensuel brut /Salaire horaire brut (38h/semaine)
21 ans : 1.501,82 € / 9,12 €
20 ans : 1.471,78 € / 8,93 €
19 ans : 1.441,75 € / 8,75 €
18 ans : 1.411,71 € / 8,57 €
17 ans : 1.141,38 € / 6,93 €
16 ans et – : 1.051,27 € / 6,38 €

Les frais de transports

Ton employeur est obligé d’intervenir dans tes frais de transport entre ton domicile et ton lieu de travail, pour autant que tu empruntes les transports publics (train, tram, bus, métro).

Le montant de l’intervention dépend de dispositions fixées au niveau du secteur d’activité ou de l’entreprise

Rester à charge des parents

Si tu fais partie du ménage de tes parents, tu demeures fiscalement à leur charge pour autant que tes revenus annuels ne dépassent pas :
• 3.110 EUR nets imposables pour les revenus 2014 (Exercice d’imposition 2015) lorsque tu es à charge d’un ménage ;
ou
• 4.490 EUR nets imposables pour les revenus 2014 (Exercice d’imposition 2015) lorsque tu es à charge d’un contribuable isolé

Une fiche fiscale 281.10 doit t’être délivrée par l’employeur.

Le droit aux allocations familiales

En tout état de cause, tu as droit aux allocations familiales jusqu’au 31 août de l’année au cours de laquelle tu atteins l’âge de 18 ans. L’exercice d’une activité lucrative n’a donc aucun impact sur le versement des allocations familiales jusqu’à cet âge.
Sous certaines conditions (par exemple, poursuite d’un enseignement de plein exercice ou engagement dans les liens d’un contrat d’apprentissage), tu conserves ton droit aux allocations familiales jusqu’à l’âge de 25 ans.
Une activité lucrative limitée est autorisée :
En tant qu’étudiant dans l’enseignement à temps plein, tu peux travailler au maximum 240 heures par trimestre pendant l’année scolaire ou académique. Si tu travailles plus de 240 heures pendant un trimestre, tu perdras le droit aux allocations pour ce trimestre entier. Les revenus n’entrent pas en ligne de compte pour les allocations familiales dans ce cas-ci.

Attention :
Si tu estimes que la limite trimestrielle de 240 heures sera dépassée, préviens directement ta caisse d’allocations familiales !
Ainsi tu pourras éviter des récupérations désagréables. A la fin de chaque trimestre, ta caisse d’allocations familiales contrôlera d’office le nombre d’heures prestées via la Banque Carrefour de la Sécurité sociale.

Si tu reprends les cours, tu peux travailler sans limite d’heures ni de rémunération pendant les vacances d’été (juillet, août et septembre).
Par contre, si tu ne reprends plus les cours, tu peux travailler au maximum 240 heures pendant tout le troisième trimestre (juillet, août et septembre).
En cas de dépassement, tu perds ton droit aux allocations pour ce trimestre entier.
Comme apprenti ou étudiant dans l’enseignement à horaire réduit, tes revenus ne peuvent pas dépasser 520,08 EUR brut par mois. Le nombre d’heures de travail n’entre pas en ligne de compte pour les allocations familiales dans ce cas-ci.

SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.