Combien de jours par an peux-tu travailler ?

Il n’existe aucune limitation quant au nombre de jours de travail par an.

Toutefois, si tu veux percevoir une rémunération nette plus avantageuse, tu ne peux travailler plus de 50 jours par an chez un ou plusieurs employeurs.

Depuis le 1er janvier 2012, il n’y a plus de distinction entre le travail étudiant presté durant les vacances (juillet, août et septembre) et durant le reste de l’année. Tu peux désormais répartir tes 50 jours de travail comme bon te semble.

50 jours par an ! En quoi est-ce avantageux ?

Le montant de la rémunération qui figure dans ton contrat est un montant brut.
Pour obtenir le montant net que tu percevras effectivement, ton employeur doit normalement déduire de la rémunération brute, les retenues sociales (cotisations de sécurité sociale “ordinaires ” égales à 13,07 % de la rémunération brute) et fiscales (précompte professionnel déterminé selon un barème).

Lorsque ton occupation dans le cadre d’un contrat d’étudiant ne dépasse pas 50 jours de travail par année civile, ton employeur ne doit en revanche déduire de la rémunération brute qu’une seule cotisation de solidarité (de 8,13 %). Aucune retenue fiscale ne doit être effectuée.

Ton (ou tes) employeur(s) a (ont) également intérêt à ce que tu ne travailles pas davantage car, dans ce cas, il(s)ne doit(vent)pas verser de charges sociales.

La cotisation de solidarité

Si tu es occupé dans le cadre d’un contrat d’étudiant et que tu ne travailles pas plus de 50 jours, comme indiqué précédemment, tu ne paieras que la cotisation de solidarité.

Depuis le 1er janvier 2012, un taux de cotisation unique de 8,13 % est appliqué, réparti comme ceci :

Et si tu dépasses les 50 jours ?

Si tu dépasses ce contingent de 50 jours et que tu as travaillé chez plusieurs employeurs, tu devras payer des cotisations Onss « ordinaires », à partir du 51ème jour. Elles s’élèveront à 13,07 % et seront prélevées sur ton salaire brut.

Si tu travailles plus de 50 jours chez un seul employeur, tu devras payer des cotisations Onss
« ordinaires » pour toute ta période d’occupation
. Elles s’élèveront également à 13,07 % et seront prélevées sur ton salaire brut.

Student@work – un système de contrôle en ligne

Un système de contrôle en ligne permettant de vérifier le nombre de jours pendant lesquels tu as travaillé a été mis en place.

Lorsqu’il t’engage, ton employeur fait une déclaration « multi Dimona » mentionnant le nombre de jours pendant lesquels tu seras occupé, par trimestre, sur base du contrat conclu.

Ton employeur et toi pouvez consulter à tout moment ce « compteur étudiant de l’Onss ». L’employeur pourra ainsi vérifier que tu n’as pas déjà travaillé 50 jours. Toi, tu pourras avoir une vue globale de tes prestations. Tu pourras ainsi savoir combien de jours tu peux encore prester pour ne pas dépasser ton contingent de 50 jours.

Tu as également la possibilité de créer une attestation pour montrer à ton employeur le nombre de jours qu’il te reste à prester sans dépasser ton contingent.

Le « compteur » est disponible sur le site  Student(at)Work. Tu trouveras également sur ce site plus d’informations sur toutes les questions que tu te poses concernant le job étudiant.

SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.