Le salaire et les avantages

Quel sera le montant de ton salaire ?

Différents facteurs entrent en ligne de compte dans le calcul de ton salaire :
– le secteur dans lequel tu travailles,
– la région,
– la taille de l’entreprise,
– ton talent de négociateur,
– à quel point ton employeur a besoin de toi (métier en pénurie ou non…),
– etc.

La seule chose qui soit fixe, ce sont les montants minima imposés par les autorités et qui varient suivant le secteur, la fonction et l’âge (par ex., un jeune de 21 ans doit gagner au minimum 1.387,49 € par mois pour un emploi à temps plein).

Pour avoir une idée plus précise, tu peux te baser sur les enquêtes sur les salaires qui sont régulièrement publiées sur Internet (par ex. Références).

Attention !
Le salaire qui est indiqué ci-dessus est un salaire brut; cela signifie qu’une partie de ce montant est automatiquement reversée aux autorités, sous forme d’impôts et de cotisations sociales.
Voici un exemple (à titre purement informatif): un employé célibataire avec un salaire mensuel brut de 2.500€, gagnera 1.607,57€ “nets ”.

Salaire brut : 2.500€
Cotisations ONSS : – 326,75€
Précompte professionnel : – 543,68€
Cotisation spéciale ONSS : – 22€
Salaire net : 1.607,57€

Tu aimerais faire un autre calcul du brut au net ?
Tu peux le faire gratuitement via le site Payroll Partena

Pour en savoir plus sur les salaires, visite le site Références.

Les modes alternatifs de rémunération

Outre le salaire versé chaque mois, il existe d’autres avantages proposés par certains employeurs : les chèques-repas, le paiement des frais de déplacement, la mise à disposition d’une voiture de société, la proposition de prendre des options d’action dans l’entreprise, des systèmes d’épargnes-pension ou d’assurances groupe, etc.

Il est aussi possible de bénéficier de primes de fin d’année ou d’un pécule de vacances.

Renseigne-toi bien lorsque tu postules pour un emploi !

SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.