Commission paritaire

Il existe une commission paritaire spécifique pour le travail intérimaire : C.P. 322 au sein de laquelle siègent les représentants des entreprises de travail intérimaire (Federgon) et les organisations syndicales.

Un Fonds social pour les travailleurs intérimaires a également été créé dans le cadre de cette commission paritaire. Il octroie différents avantages aux travailleurs : prime de fin d’année, garantie pour certains prêts,…

En outre, les partenaires sociaux du secteur ont créé la Commission de Bons Offices. Organe de consultation entre les entreprises de travail intérimaire et les syndicats, cette Commission veille, entre autres, à la bonne application de la législation relative au travail intérimaire et traite de tout sujet d’intérêt sectoriel.

SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.