Une vocation précoce

Certains jeunes savent dès leur tendre enfance ce qu’ils feront plus tard. Ils ont ce qu’on appelle une « vocation précoce ».

Déjà petits, ils rêvaient de devenir instituteur, vétérinaire, infirmier, etc.… Certains le deviennent mais d’autres pas.

Si toi aussi, tu as une vocation précoce, il est utile de penser à d’autres possibilités. En effet, si tu n’arrives pas à réaliser ce projet, tu peux te retrouver sans projet de remplacement.

As-tu pensé à d’autres métiers, d’autres activités dérivées de cette pratique professionnelle?

As-tu mis en évidence les points positifs et négatifs de cette vocation ?

Correspond-elle à celui ou celle que tu es, à tes compétences, à tes attentes et aussi à la réalité professionnelle ?

SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.