Les mouvements de jeunesse

Les mouvements de jeunesse sont variés mais ont un certain nombre de caractéristiques en commun. Leur pédagogie se centre sur l’éducation par l’action et le jeu, la proximité de la nature, le groupe, le partage de valeurs et la prise de responsabilités à travers l’engagement.

Les groupes sont divisés par catégories d’âge ce qui permet le regroupement d’enfants ou de jeunes ayant les mêmes intérêts et les mêmes attentes. Les groupes ont des signes distinctifs qui permettent une reconnaissance, et permettent ainsi de créer un plus fort sentiment d’appartenance et de revendiquer son engagement (leurs uniformes, leurs foulards…).

Les principaux mouvements de jeunesse en Belgique francophone sont :
les scouts, les guides, le patro et les faucons rouges.

Environ 300.000 jeunes s’investissent dans ce type de mouvement en Belgique, ce qui représente 1 jeune sur 10 entre 5 et 20 ans. Pourtant, depuis 1998, on constate une réduction des membres et surtout une grande difficulté à former des animateurs issus des mouvements eux-mêmes…On a donc souvent recours à des jeunes qui n’ont aucune expérience de terrain, que l’on doit former à la fois à la philosophie du mouvement et aux techniques d’animation.

SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.