L’islam

L’islam a pour origine La Mecque ; il a été institué au XII ème siècle par Mohammad, le messager de Dieu. L’islam universel s’articule autour du Coran qui représente la parole de Dieu. Il se base sur la croyance en un Dieu unique, qui a confié la tâche à son messager de révéler son message sur terre. Cette croyance est la chahâda et implique le respect de principes de vie et des piliers de l’islam :

Cette religion, comme le catholicisme, est basée sur le salut, c’est-à-dire que le croyant attend d’être jugé après sa mort en espérant pouvoir gagner le paradis s’il a bien vécu.
Le djihad est « l’effort politique et religieux » par rapport à l’expansion de l’islam. Il ne s’agit en aucun cas de prôner des comportements violents pour arriver à ses fins, comme le font malheureusement certains extrémistes. Il est donc indispensable de bien distinguer l’islam de l’extrémisme islamiste.

L’islam est basé sur la confiance en Dieu et l’abandon total à lui et à sa volonté. Le croyant s’efforce de développer une relation d’amour et de proximité de Dieu. Le lieu de culte est la mosquée. Le pèlerinage à la Mecque est lié à la commémoration de la restauration de la foi par Abraham. Ce dernier est compris comme le prototype du musulman qui a constitué la Kaaba, la Maison de Dieu, suite à son épreuve. L’acte fondateur ici évoqué rappelle le pacte originel par lequel l’homme a accepté l’unicité de Dieu. C’est la commémoration de cet acte qui est fêtée par les musulmans comme la grande fête, Aïd el Kabir.
Remarquons qu’à l’intérieur de cet islam universel existent divers courants, qui se sont souvent confrontés, pensant chacun détenir la vérité révélée par le Dieu unique.

Les cahiers de l’Islam: Revue d’études sur l’Islam et le monde musulman.

SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.