Le protestantisme

Le protestantisme est né au XVIème siècle avec le mouvement critique déclenché par Martin Luther et Calvin par rapport au catholicisme. Il représente une réforme parmi bien d’autres (économiques, intellectuelles, politiques). Ce mouvement est plutôt réparti au nord de l’Europe, mais le terme
« protestant » a des sens divers selon l’histoire locale. Les différences entre le catholicisme et le protestantisme sont donc parfois doctrinales, parfois simplement liées à l’histoire régionale.

Les protestants seraient aujourd’hui plus de 505 millions dans le monde. En Belgique, les 100.000 protestants forment différents groupes tous réunis au sein de l’Eglise Protestante Unie de Belgique (EPUB).

Le pasteur est celui qui officie dans l’église protestante. Il n’est cependant pas détenteur d’un pouvoir particulier, il n’est pas un intermédiaire entre Dieu et les hommes. Pour les protestants, le salut vient de Dieu seul, par la seule foi. Le fidèle est dévoué à Dieu seul, et non aux saints, à la Vierge Marie ou à un souverain autre. Les fidèles sont responsables devant Dieu seul et les principes de démocratie, de tolérance et de libre examen sont primordiaux. Chacun est responsable de sa lecture de la Bible car il n’existe pas de vérité dogmatique unique à laquelle il faut se soumettre.

Protestantisme belge.

SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.