Le judaïsme

La religion juive est à la base des autres religions monothéistes, c’est-à-dire qui croient en un Dieu unique, éternel et incorporel. Elle se base sur la Tora (qui correspond à l’Ancien Testament) et sur ses développements par le Talmud.

Selon cette religion, Dieu laisse aux hommes une liberté de destinée, ce qui implique la responsabilité morale de chacun. Dans ce contexte, une valeur très importante est celle d’égalité avec son prochain et le respect de la vie. Les hommes sont jugés sur leurs bonnes actions et non pas sur leur foi. Le judaïsme ne fait donc pas de prosélytisme (tenter de convertir les autres à une foi). Il est néanmoins possible de se convertir au judaïsme.

Le culte juif se réalise à la synagogue. Les petits garçons sont circoncis à l’âge de huit jours, ce qui symbolise leur entrée dans « l’Alliance d’Abraham ». La Bar-mitsva est une fête lors des 13 ans de l’enfant, elle n’est pas un sacrement mais symbolise l’entrée dans l’âge adulte et suppose que le jeune est devenu une personne moralement responsable.

Il est aussi important de remarquer que l’histoire du peuple juif a été marquée par des tragédies. L’antijudaïsme, l’antisémitisme politique et l’antisémitisme racial ont conduit à de nombreux massacres dont les derniers eurent lieu le siècle passé avec le nazisme hitlérien qui avait pour ambition de faire disparaitre le peuple juif qu’il considérait comme une race inférieure.

Le judaïsme.
Institut d’Etudes du Judaïsme.

SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.