Le don de sang et le don d’organe

Il est possible pour toi de t’engager d’une manière plus personnelle encore… à travers le don de toi.

Ces démarches ne se caractérisent pas particulièrement par un sentiment de plaisir personnel lié à la pratique directe d’une activité. (Donner son sang ne se compare pas à pratiquer le scoutisme, de par l’absence d’activité personnelle et d’enrichissement ou d’apprentissage lié.)

Cependant, la satisfaction personnelle n’est pas absente, elle est seulement différée, liée à la conséquence positive de l’action pour d’autres personnes. En effet, ces démarches sont d’autant plus nécessaires qu’elles concourent à la sauvegarde de la vie humaine.

SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.