Une nouvelle vie : liberté chérie

Tu viens de quitter la maison de tes parents et te voilà enfin chez toi. Mmm…ça sent la liberté et la nouvelle vie! Mais attention, vivre seul(e) ça s’apprend : la cuisine, le ménage, la vaisselle…bon ok, pas toujours marrant! Au début ça peut te paraitre bizarre de te retrouver tout(e) seul(e) et de devoir t’assumer mais ne t’en fais pas, tu t’y feras rapidement.

Ton indépendance, tu peux décider de la vivre et de l’expérimenter de différentes façons. Tu peux bien entendu t’installer seul(e). Mais il arrive aussi de sauter cette étape et de vivre directement à plusieurs, soit en colocation, soit en couple.

La vie en solo

Mais qui sont ces 1,5 millions de célibataires dans notre plat pays ? Il y a un peu de tout : des solos qui attendent de (re)trouver l’âme sœur, des gens divorcés, des gens veufs, des mono-parents, des gens qui sont célibataires par choix, des gens en couple mais qui préfèrent vivre séparés…bref, les situations sont diversifiées et il n’y a pas de ‘profil-type’ du célibataire.

La vie de célibataire ne veut pas dire une vie monastique morne et solitaire. Loin de là. Expérimenter la vie en solo permet aussi de te construire, de mieux te connaitre toi-même et de mieux percevoir ce que tu aimes et ce que tu n’aimes pas, dans de nombreux domaines (loisirs, cuisine, déco…). Bref, c’est une chance et non pas un contrat ‘d’ennui et de solitude’ à durée indéterminée. Et non, il ne faut pas obligatoirement voir cette période comme tristounette…tu peux sortir, voir plein d’amis, inviter des gens, faire mille excursions, rencontres, activités. Etre célibataire et heureux(se) c’est très compatible. Idem pour ceux et celles qui vivent seul(e)s même s’ils/elles ont un(e) partenaire. La vie en solo reste une expérience importante pour mieux savoir qui tu es et ce que tu veux.

Bien sûr, certains jours ça peut être un peu difficile, on peut se sentir un peu seul(e), c’est tout à fait normal. N’hésite jamais à parler de tes difficultés à vivre seul à des personnes de confiance.

Kot et colocs

Vivre à plusieurs ça ne signifie pas spécialement vivre en couple. Il y a plein de formules de vie, et notamment la colocation.

La colocation permet à plusieurs personnes de vivre ensemble sous le même toit sans pourtant avoir de liens entre elles et/ou sans se connaitre auparavant. C’est notamment le cas pour de nombreux kots lorsque tu fais tes études. A toi de voir d’ailleurs si tu préfères vivre entouré(e) de beaucoup de personnes ou plutôt au calme, tous les gouts sont dans la nature.
Mais il n’est point besoin d’un kot pour vivre la colocation. En effet, si tu en as l’envie, tu peux partager un appartement (avec tes ami(e)s, tes cousin(e)s ou tes frères et tes sœurs) ou habiter en maison communautaire.
Dans tous ces cas, mais aussi si tu veux vivre avec l’élu(e) de ton cœur tu peux alors opter pour la cohabitation légale.

SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.