Une grossesse non-désirée ?

Malgré les protections prises ou en cas de non-utilisation de moyen de contraception, il peut arriver qu’une jeune fille ou une femme tombe enceinte sans l’avoir désiré ou décide de ne pas poursuivre sa grossesse.

Chacune a en effet la liberté de ce choix et personne ne peut juger d’une situation.

Enceinte ?

Tes règles ont du retard et/ou tu ne te sens pas très bien…Tu es peut-être enceinte ou peut-être pas. Aucun symptôme ne peut te donner de certitude. Pour être sure, n’hésite pas à faire un test dès que tu as un doute et que tu as au moins un jour de retard de règles. (Va consulter la partie « grossesse »)

* Test urinaire
Tu peux acheter un test urinaire en pharmacie et en grande surface pour environ 6€ (10€ le moins cher en Pharmacie. Dans les centres de planning c’est gratuit). Mieux vaut attendre quelques jours de retard des règles avant de faire le test. Si le résultat est positif, aucun doute. Mais s’il est négatif, nous te conseillons de faire une prise de sang, car elle est plus fiable pour détecter l’hormone fabriquée par un ovule fécondé (hCG).

* Test sanguin
Une simple prise de sang détecte l’hormone de grossesse. Ce test est fiable à 100%.

L’interruption volontaire de grossesse (IVG ou avortement)

L’avortement est une pratique autorisée par la loi belge depuis 1990. Dans notre pays, si tu es mineure, tu as le droit d’avorter sans avoir à demander l’autorisation de tes parents.

Les conditions à respecter pour la pratique d’un avortement selon la loi belge :

L’avortement se déroule dans un centre hospitalier ou dans un centre de planning familial pratiquant des avortements. Les IVG sont remboursées depuis le 01 janvier 2003 par l’INAMI, cela revient à environ 3€

Les méthodes d’IVG

La méthode chirurgicale :
Aussi appelée « méthode par aspiration ». Elle sera effectuée sous anesthésie générale (en hôpital) ou sous anesthésie locale (en centre de planning ou en hôpital). Ensuite un rendez-vous de contrôle est prévu. Le délai est de 12 semaines de grossesse.

La méthode médicamenteuse :
Il y a deux moments : dans un premier temps, tu reçois des cachets de Mifégyne qui arrêtent le développement de la grossesse et tu peux rentrer chez toi. Ensuite, tu reçois de la prostaglandine qui provoque l’expulsion de l’embryon. Cela se fait sous surveillance médicale. Une troisième visite de contrôle permettra de vérifier que tout est en ordre. Délai pour cette méthode : 7 semaines de grossesse.

Pour en savoir plus

Tu peux bien entendu en parler à ton médecin, ou te rendre dans un centre hospitalier.
Tu peux aussi contacter un centre de planning familial.

Voici les adresses des centres de planning qui pratiquent l’avortement :

Pour les centres des Femmes Prévoyantes Socialistes :

Centre de planning familial Willy Peers – Namur
Boulevard du Nord, 19 – 5000 Namur
Téléphone : 081/73 43 72

Centre de planning familial Rosa Guilmot – Tubize
Rue Ferrer, 3 – 1480 Tubize
Téléphone : 02/355.01.99

Centre de planning familial Aurore Carlier – Tournai
Rue des Cordes, 8 – 7500 Tournai
Téléphone : 069/84.23.46

Centre de planning familial – La Louvière
Rue Warocqué, 21 – 7100 La Louvière
Téléphone : 064/22.88.40

Centre de planning familial – Charleroi
Rue d’Orléans, 34 – 6000 Charleroi
Téléphone : 071/20.88.38

Centre de planning familial – Verviers
Rue Saucy, 14 – 4800 Verviers

Centre « Eve et Adam »
Rue des Récollets, 1
6600 Bastogne
061/23.97.10

Pour les centres laïques : Fédération laïque de centres de planning familial

Pour les fédérations pluralistes : Fédération des Centres Pluralistes de Planning Familial

Pour les centres de planning des mutualités chrétiennes : Centres de planning par province

Enfin, sur le site Love Attitude, tu pourras trouver les coordonnées de tous les centres de planning, peu importe la fédération.

SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.