IST et Sida

IST ? Qu’est-ce que c’est ? Le nouveau sigle d’un groupe de rap ? Et non, c’est l’abréviation des infections nommées Infections Sexuellement Transmissibles. C’est-à-dire qui se transmettent lors de relations sexuelles sans préservatif. On a longtemps parlé des MST (maladies…) mais si le sida est une vraie maladie (mais aussi une infection), les autres sont plus des infections donc le terme est plus général.

Ces infections sont parfois très graves. La plus tristement célèbre est le sida mais les autres IST peuvent avoir des conséquences graves si elles ne sont pas soignées à temps (sur la fertilité, provoquer le cancer du col de l’utérus…). C’est pourquoi il est important de te protéger contre elles grâce au préservatif. Et de te soigner si tu as une IST.

Symptômes :
Attention, certains sont très discrets ! En cas de démangeaisons, tiraillement, brulure au sexe, brulure en urinant, et/ou dans le bas ventre durant les rapports, saignements, verrues…consulte sans tarder (et si possible avec ton/ta partenaire) un médecin afin d’effectuer un test de dépistage. Soigne-toi au plus vite et préviens ton/ta partenaire. Les traitements sont simples et efficaces.

Sida

Le sida est une IST aux conséquences mortelles pour laquelle on n’a pas encore trouvé de vaccin ni de remède. La maladie détruit le système immunitaire de la personne.

Le virus du sida (VIH : Virus de l’Immunodéficience humaine) peut se transmettre de différentes façons mais les principales sont le contact entre du sang, du pus, du sperme ou des sécrétions vaginales contaminées avec le sang du partenaire, et ce, notamment par le contact entre muqueuses (bouche, vagin, anus, pénis).
Attention il est faux de croire que les homosexuels sont les seul(e)s à courir le risque de transmission du VIH (ça s’appelle un stéréotype discriminant).
Hétéros, bi ou homos, tout le monde est concerné, le sida n’a pas de cible privilégiée. La protection concerne donc tout le monde.

Quels sont les risques ?

Présence de IST

Les IST créent souvent de petites lésions sur les organes sexuels et ces lésions accroissent alors le risque de transmission du virus du sida. D’où l’importance de se protéger des IST par le préservatif.

Bref ce qu’il faut faire, c’est se protéger en utilisant le préservatif (féminin OU masculin).

Pour se protéger des IST lors des contacts buccogénitaux (cunnilingus/fellation), dans les relations hétéro ou homosexuelles, la digue dentaire est très efficace. Tu peux en acheter dans le commerce mais aussi t’en fabriquer une toi-même. Comment ? Facile : tu coupes les deux extrémités d’un préservatif et dans le sens de la longueur et tu obtiens un rectangle de latex que tu peux tenir de chaque côté. La partie lubrifiée doit être tournée vers le sexe du/de la partenaire.

En cas de doute, n’hésite pas à faire un test de dépistage du VIH dans le centre de planning le plus proche ou chez ton médecin. Une simple prise de sang (attends trois mois après le rapport à risque) est nécessaire.

Pour en savoir plus

SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.