Les droits des enfants

Comme tous les droits, les droits de l’enfant ne vont pas de soi.
Ils sont nés d’une longue histoire et sont issus de luttes.

S’il existe aujourd’hui une Convention Internationale des droits de l’enfant qui fixe les droits à respecter, il y a encore beaucoup d’enfants qui vivent dans des conditions difficiles, voyant leurs droits ignorés.

Histoire des droits

L’enfant a trop souvent été considéré comme « celui qui ne parle pas », selon le sens du mot latin « infans ». Ainsi, trop longtemps, l’enfant était une bouche à nourrir parmi d’autres, une paire de bras fournissant une aide au travail, et n’avait pas facilement accès à l’éducation.

C’est au XVIIIème siècle que nait pour la première fois une réflexion sur l’enfant en tant qu’être ayant droit à l’épanouissement et à l’éducation. Suite aux révolutions et à l’apparition des premières chartes de droits, certains progrès voient le jour par rapport à la condition de l’enfant, comme l’obligation et la gratuité de l’enseignement primaire.

Mais chaque pas est l’issue d’une lutte et il a ainsi fallu attendre encore deux siècles pour voir apparaitre une Convention internationale des droits de l’enfant, mise sur pied par l’ONU (Organisation des Nations Unies).

SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.