Le droit des étrangers

La Belgique accueille chaque année de nombreuses personnes d’origine étrangère.

Quels sont leurs droits ?
Comment peuvent-elles acquérir la nationalité belge ?
De quelles discriminations peuvent-elles souffrir ?
Et le racisme ?

Les étrangers en Belgique

Il existe un certain nombre d’étrangers installés provisoirement ou définitivement sur le territoire belge. Ces étrangers peuvent être des étudiants ou des travailleurs bénéficiant d’un permis de travail. S’installer en Belgique, lorsqu’on est ressortissant étranger, c’est tout d’abord passer la frontière, et se faire reconnaitre comme participant au fonctionnement de l’Etat belge.

Le site Internet de l’Office des Etrangers permet d’obtenir de l’information sur les demandes de visa, et sur le fonctionnement de l’administration chargée de la règlementation relative aux ressortissants étrangers.

Il existe aussi un grand nombre d’enfants qui arrivent en Belgique non accompagnés. On les appelle les MENA : Mineurs Etrangers Non Accompagnés. Ceux-ci proviennent la plupart du temps de pays en guerre ou en situation d’extrême pauvreté. Malheureusement, de nombreux progrès restent à faire concernant leur accueil. De plus, il n’existe aucun statut spécifique leur reconnaissant des droits.
Pour en savoir plus sur les MENA, visite le site de l’Administration Générale de l’Aide à la Jeunesse, de la Santé et du Sport.

La Belgique a été condamnée récemment par la cour européenne des droits de l’homme concernant sa politique d’accueil aux demandeurs d’asile. Ce qui montre qu’il n’est pas encore évident de trouver refuge en Belgique lorsque l’on fuit son pays d’origine pour diverses raisons. La législation belge sur les étrangers reste à améliorer.

La nationalité belge

« Tout individu a droit à une nationalité. Nul ne peut être arbitrairement privé de sa nationalité, ni du droit de changer de nationalité ».
(Article 15 de la Déclaration des droits de l’Homme)

L’acquisition de la nationalité belge est une étape importante de l’intégration de la personne étrangère en Belgique.

La nationalité peut s’acquérir selon diverses procédures :

Pour en savoir plus sur l’acquisition de la nationalité belge

Le racisme

Le racisme sévit malheureusement partout et peut toucher tous les étrangers, quels que soient leur origine, leur âge, leur sexe, leur situation économique, etc.

Le racisme est basé sur la croyance qu’un groupe humain est supérieur à d’autres groupes humains, ceux-ci étant alors injustement considérés comme inférieurs.
Il implique des comportements et des attitudes de rejet, et d’agressivité, pouvant aller jusqu’à la violence verbale ou physique.
Auparavant, les critères de classification des races se basaient principalement sur des caractéristiques physiques telles que la couleur de la peau. Aujourd’hui le racisme est plus diffus et se base sur des différences de culture, de langue, ou de religion.

Ces différences amènent à de nombreuses et diverses discriminations, présentes dans de nombreux contextes :

Peur de l’inconnu

Il faut être conscient du fait que le racisme n’est pas un comportement inné mais un comportement appris. C’est-à-dire que nous ne naissons pas raciste mais que le racisme peut être généré par des évènements extérieurs.

C’est la peur qui est la plus grande source du racisme, et plus précisément la peur de l’Autre. Cet autre est inconnu et différent, et tout ce qui est inconnu peut faire peur.

Nous pouvons tous avoir un jour un geste raciste ou être victime du racisme, car la peur est un sentiment humain naturel.

Mais il faut pouvoir dépasser cette peur de l’inconnu. Pour cela, il faut tenter de partir à la découverte de l’autre, de le comprendre et de le respecter. Cette prise de connaissance permet non seulement de vaincre la peur mais est aussi très enrichissante. L’éducation et l’information sont ainsi primordiales dans la lutte contre le racisme.

Tu peux toi aussi, par tes actes quotidiens comme par ton engagement politique ou dans des associations, faire progresser la lutte contre le racisme et faire évoluer les mentalités vers plus de tolérance. A l’heure où les partis extrémistes ont de plus en plus de partisans, il est d’autant plus important d’être conscient des conséquences que peuvent avoir des préjugés racistes.

Législation belge

Différentes lois balisent la progression belge dans la lutte contre le racisme :

Coordonnées

Il existe différentes associations qui travaillent à la lutte contre la discrimination raciale :

• Centre pour l’égalité des chances et la lutte contre le racisme
Rue Royale, 138 – 1000 Bruxelles
Tél. 02/212.30.00 – Fax. 02/212.30.30
Numéro vert: 0800/12800
E-mail : epost@cntr.be

ADDE : association pour le droit des étrangers : créée en 1976, cette association regroupe des travailleurs sociaux, des juristes et des avocats afin d’informer au mieux les étrangers concernant leurs droits afin d’améliorer leur qualité de vie et leur permettre de se défendre face aux abus ou aux discriminations.
Rue du Boulet, 22 – 1000 Bruxelles
Tel: 02/227.42.42 – Fax : 02/227.42.44
E-mail : mariella.simioni@adde.be

MRAX : Mouvement contre le Racisme, l’Antisémitisme et la Xénophobie
Rue de la Poste, 37- 1210 Bruxelles
Tel : 02/209.62.50 – Fax : 02/218.23.71
E-mail : mrax@mrax.be

• Site de Coordination et Initiative pour Réfugiés et Etrangers.

Les Territoires de la Mémoire : centre liégeois d’éducation à la résistance et à la tolérance
Boulevard d’Avroy, 86 – 4000 Liège
Tél : 04/232.70.60 – Fax : 04/222.27.74
Envoyer un e-mail via le site Les Territoires de la Mémoire.

Site Résistances : beaucoup d’informations sur l’extrême droite.

SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.