Voter …

Comment fonctionnent les élections en Belgique ?

Un droit et un devoir

Dans notre pays, le vote est un droit et un devoir pour chacun d’entre nous. De par le principe démocratique le vote est un droit universel. A partir de 18 ans, tout homme ou femme belge inscrit aux registres de la population d’une commune belge a le droit d’exprimer, par le vote, son choix politique.

En Belgique, le vote est obligatoire. Le fait de ne pas se présenter aux urnes sans justification est passible de poursuites. Dans d’autres Etats, comme la France, le vote est laissé à la bonne intention de chacun. Avec ce mode de fonctionnement, on s’aperçoit que le nombre de citoyens actifs par l’élection est assez faible.
Pourtant, le vote est l’arme de la démocratie. C’est par l’élection de nos responsables que nous agissons, indirectement sur notre mode de vie. Ainsi, le vote est une forme de devoir envers la société.
Chaque vote est le reflet d’un choix pour un type de prise en charge du pays dans lequel on vit, le reflet d’une confiance accordée dans l’espoir de réalisations concrètes.
Bien sûr, pour que le vote prenne tout son sens, il est nécessaire qu’il soit réfléchi. Tu as le devoir de t’informer sur les différents partis et candidats qui se présentent aux élections ainsi que sur leurs programmes.
A toi de choisir les personnes que tu juges les meilleures pour te représenter. Ton choix doit prendre en compte la relation entre tes attentes et tes croyances d’une part et les principes et les actions entreprises par le parti ou le candidat d’autre part.

Qui peut voter ?

Toute personne âgée de plus de 18 ans et ayant la nationalité belge peut voter si elle dispose de ses droits politiques et civils.

Les étrangers issus de l’Union Européenne peuvent prendre part aux élections communales et européennes uniquement.

Une obligation

En Belgique, le vote est obligatoire pour tous les belges ainsi que pour les étrangers ressortissants de l’U.E. s’étant préalablement inscrits sur une liste d’électeurs.

Si tu ne prends pas part au vote, et cela de manière non justifiée, la peine applicable lors d’une première infraction est de 25 ou 50 €. En cas de récidive, l’amende s’élève entre 50 et 125 €.

Les personnes qui se trouvent dans l’impossibilité de prendre part au scrutin doivent faire connaitre leurs motifs d’abstention au juge de paix, avec les justifications nécessaires. Si le juge admet le fondement de ces excuses, l’intéressé ne sera pas poursuivi (article 207 et suivants du Code électoral).
Si l’abstention non justifiée se produit au moins quatre fois dans un délai de quinze années, l’électeur peut être rayé des listes électorales pour dix ans et pendant ce laps de temps, il ne peut recevoir aucune nomination, ni promotion, ni distinction, d’une autorité publique.
Dans certaines circonstances, un électeur peut donner procuration à un autre électeur pour qu’il exprime un suffrage en son nom.

Comment ça marche ?

Avant les élections, tu recevras chez toi une convocation t’indiquant la date des élections, les heures d’ouverture et le lieu d’emplacement de ton bureau de vote.

Une fois dans l’isoloir (cabine de vote), ton choix doit se porter sur une seule liste. Une liste ne signifie pas nécessairement un parti. Pour les élections communales par exemple, il arrive souvent que des partis se regroupent sur la même liste, afin de se donner plus de chance de remporter des sièges.

Sur la liste choisie, tu as deux possibilités :

Tu peux aussi choisir de ne voter pour personne ou aucune liste, il s’agit alors d’un vote blanc. Dans ce cas, tu remets ton bulletin vierge ou tu coches l’option « blanc » en cas de vote électronique.

Remarque : dans certaines communes, il existe déjà une nouvelle manière de voter, le vote électronique ou automatisé.

Pour en savoir plus

Sites intéressants :
Les élections communales et provinciales de 2006

Les élections fédérales de 2007

Les élections de 2009

Les élections de 2010

Portail francophone de la cyberdémocratie

Site officiel sur les élections

SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.