Les jeunes et la politique

Est-ce que toi en tant que jeune, tu es intéressé(e) par la politique ?

Sache qu’il existe des possibilités pour toi de te faire entendre…comme les sondages, les enquêtes, mais aussi le Conseil de la Jeunesse d’Expression française, les Conseils consultatifs locaux et les Organisations de Jeunesse politiques ou syndicales.

Des exercices de simulation très enrichissants sont également organisés par divers organismes (Parlement européen, Parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles, le Centre Permanent pour la Citoyenneté et la Participation,…) pour que tu prennes conscience du travail du gouvernement en question, du travail du politicien, des jeux de négociation…

Le Parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles organise chaque année le Parlement Jeunesse (voir le détail).

La même chose est proposée au niveau européen par la SPECQUE (plus d’infos sur le site). Cette simulation se déroule en français, alternativement en Europe et au Québec.

Le Centre Permanent pour la Citoyenneté et la Participation est une asbl spécialisée, qui organise (via les écoles notamment) diverses simulations autour des problématiques communales, communautaires, régionales, fédérales et européennes.

La politique…un intérêt ?

Quelques études ont été faites sur l’intérêt porté par les jeunes à la politique. Les chiffres disponibles laissent entendre que la grande majorité des jeunes n’ont que de pauvres connaissances de ce qu’est le système politique belge.

Les notions de citoyenneté et de démocratie restent des mots derrière lesquels le jeune ne place que peu de sens.

L’enseignement de ces sujets est certes primordial ; des modules de cours d’éducation politique devraient être prévus dans le cursus secondaire.

Formations et visites citoyennes

Le Centre Permanent pour la Citoyenneté et la Participation (CPCP) et d’autres organismes tentent de pallier à la méconnaissance du paysage politique belge et européen auprès des jeunes. Cela peut se faire via les écoles (secondaires et supérieures) ou à titre privé.

A cet effet, ils organisent des formations et des visites citoyennes. Celles-ci ont pour but de favoriser une citoyenneté responsable par l’utilisation de mécanismes de participation à la vie sociale, économique, culturelle et politique.

Par exemple, ils organisent des visites des différents Parlements (wallon, Fédération Wallonie-Bruxelles, flamand, fédéral, européen…). Diverses thématiques peuvent être abordées lors de ces visites.

CPCP – Centre Permanent pour la Citoyenneté et la Participation
rue des 2 églises 45 – 1000 Bruxelles
Tél : 02/238 01 42 – Fax : 02/238 01 89
Mail : info@cpcp.be

L’avis des jeunes

Les jeunes sont souvent soumis à des sondages, à des enquêtes de la part des médias, etc.

C’est ce que l’on appelle de la consultation d’opinion. La consultation est un réel outil démocratique lorsqu’elle est bien menée, c’est-à-dire lorsque la personne interrogée n’est pas influencée et peut formuler son avis jusqu’au bout.
Ainsi, l’avis des jeunes compte et est sollicité. Il est important de connaitre tes besoins et ressources

Les sujets sur lesquels on interroge les jeunes sont très variés (des lieux culturels fréquentés aux produits consommés), mais ne concernent pas fréquemment leurs opinions politiques.

Il existe cependant des « Conseils de Jeunesse » qui ont pour but de représenter les jeunes en tant que citoyens ayant des jugements à porter et des idées à proposer.

Le Conseil de la Jeunesse d’Expression Française (CJEF) représente les jeunes de la Communauté française et plus particulièrement le milieu associatif (le scoutisme, les maisons de jeunes, etc.) ainsi que les mouvements de jeunesse politiques. Les uns et les autres constituent un lobby « jeune » qui joue un rôle d’avis auprès du pouvoir politique.

C’est ce qu’on appelle un organe consultatif. Le jeune est interpelé pour participer à des conseils sur différents sujets (tels que les droits des jeunes à l’école, le racisme, la xénophobie, etc.) afin de recueillir son avis sur les problématiques de la société et les mesures à prendre pour les contrer. Le Conseil de jeunes est un lieu de dialogue et de parole ; le jeune va être le trait d’union entre l’organisation qu’il représente (par exemple les scouts) et la structure qui met le Conseil en place.

Le Parlement jeunesse

Chaque année depuis bientôt huit ans, lors des vacances de carnaval, 80 jeunes âgés de 17 à 25 ans issus des quatre coins de Wallonie et de Bruxelles ont la chance de vivre une aventure extraordinaire, celle du Parlement Jeunesse de la Fédération Wallonie-Bruxelles.

Ainsi, en l’espace d’une semaine, ces 80 jeunes investissent le Parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles à Bruxelles afin d’y vivre la vie d’un véritable parlementaire. L’occasion de mieux comprendre par la pratique le fonctionnement de notre démocratie et les rouages du régime parlementaire belge.

Au programme de cette véritable session parlementaire : 4 projets de décret, 4 commissions parlementaires, chaque jour une période de questions-réponses. Lors de cette simulation, chacun est appelé à se pencher sur des dossiers concrets, à défendre ses idées, à donner son point de vue, à voter pour ou contre les projets présentés, à rencontrer une multitude de jeunes motivés,… Le tout dans une atmosphère détendue de « non-partisannerie ».

Parlement jeunesse :
Place du XX Aout, 24- 4000 Liège
Tel : 0496/94.62.84

SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.