Les formations privées

Est défini comme «privé» tout type d’enseignement qui n’est ni organisé, ni reconnu ou subsidié par la Fédération Wallonie-Bruxelles.

En conséquence :
les programmes, conditions d’admission, prix d’inscription sont définis par la direction de l’établissement ou le pouvoir organisateur. L’élève (ses parents s’il est mineur) qui s’inscrit accepte les conditions du contrat qui le lie à l’école.
les diplômes délivrés n’ont pas de reconnaissance officielle. Ils ne sont donc pas reconnus dans le cadre d’un recrutement pour des emplois dans les Services publics.

Pourquoi suivre une formation privée ?

On peut choisir de suivre une formation privée pour plusieurs raisons:

– pour trouver un emploi : les employeurs privés peuvent apprécier voire rechercher certains diplômes de ce type ;
– pour préparer des épreuves officielles (via les Jurys de la Fédération Wallonie-Bruxelles ou un examen d’entrée) ;
– pour acquérir de nouveaux savoirs ou savoir-faire.
Il peut s’agir de compétences de base ou de formations d’appoint, qui viennent compléter un autre diplôme.

On trouvera des formations de longue durée, qui s’apparentent à un niveau supérieur, dans les domaines du secrétariat, de l’esthétique, du tourisme et des loisirs, de la communication et de l’économie par exemple.
Pour les formations courtes, on peut citer les langues et les compétences en informatique.

Est-on étudiant ?

Est-on considéré comme étudiant quand on suit ce type de formations?

Il est possible de continuer à bénéficier des allocations familiales si le jeune suit au moins 15h de cours par semaine et en journée.

Les Caisses d’Allocations familiales disposent d’une liste d’établissements qui respectent les conditions d’octroi des allocations, pour les autres, des vérifications seront faites (durée, fréquence, débouchés). Il est donc important de se renseigner avant de s’inscrire!

Pour les étrangers qui demandent une autorisation de séjour sur base d’une inscription, il est possible d’obtenir de plus amples informations dans la section « étudier en Belgique » puis dans  » Les études supérieures dans un établissement d’enseignement privé « sur le site de l’Office des étrangers.

SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.