Groupe de jeunes examinant des documents

Conditions d’admission

L’enseignement de promotion sociale est ouvert à tous : travailleurs, demandeurs d’emploi, enseignants, étudiants, etc…

Cependant, trois limites déterminent les conditions d’admission : le diplôme, l’âge et le statut.

Diplôme

Dans chaque établissement de promotion sociale, c’est le Conseil des études qui décide de l’admission des élèves sur base du titre requis, des études et expériences antérieures, ou de la réussite d’un test d’admission.

Age

Il faut sauf dérogation, avoir 15 ans et avoir suivi les deux premières années de l’enseignement secondaire de plein exercice, sinon, il faut avoir 16 ans. L’enseignement de promotion sociale seul ne permet en général pas de satisfaire à l’obligation scolaire.

Pour les bacheliers correspondants au plein exercice, il faut avoir 23 ans pour pouvoir passer l’épreuve intégrée. Ce critère d’âge ne s’applique donc pas aux bacheliers « propres » à l’enseignement de promotion sociale (niveau équivalent mais pas de titre identique dans l’enseignement supérieur de plein exercice).

Statut

Un étudiant ne peut suivre simultanément les cours de l’enseignement de promotion sociale et ceux de l’enseignement de plein exercice de même type.
Le cas échéant, seuls les cours ou sections non couverts par le programme de plein exercice sont autorisés.

Certaines formations « impulsées » par le Forem sont en priorité destinées à des demandeurs d’emploi.

SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.